Tout d’abord, il faut savoir que chaque personne est différente et que chacun a sa propre façon de s’asseoir.

Certaines personnes ont tendance à courber le dos lorsqu’elles s’assoient, d’autres ont un dos plat..

Les facteurs comme le poids, la corpulence ou la hauteur ont un impact sur notre position assise. Voilà pourquoi, il est fondamental que les chaises soient réglables et puissent s’adapter à la position de chaque individu.

Comme nous sommes tous différents, les chaises qui pourront être confortables pour certains ne le seront pas forcément pour d’autres, et inversement. C’est l’une des raisons pour lesquelles, chez Ofichairs, nous recommandons toujours d’acheter des chaises réglables, les plus ergonomiques possibles pour pouvoir s’adapter aux besoins particuliers de chaque utilisateur.

La vie professionnelle a beaucoup changé au cours des dernières décennies, les habitudes aussi ont évolué. Les personnes qui travaillent dans un bureau passent une grande partie de leur vie en position assise. Prendre soin de notre corps, ce n’est pas seulement mener une vie saine. Il existe d’autres facteurs qui influent sur notre santé, comme le fait d’avoir une bonne chaise et de s’en servir correctement.


“ne bonne chaise de bureau doit s’adapter à la forme de l’utilisateur, et non l’inverse.”

Comment s’asseoir correctement

  1. Occuper toute la surface du siège, c’est la seule façon de s’appuyer correctement sur le dossier.
  2. Régler la hauteur du dossier pour que le support lombaire de la chaise épouse correctement le “S” formé par notre colonne vertébrale.
  3. Régler avec précision la hauteur du siège jusqu’à ce que les bras reposent, en parallèle sur le bureau, et que les coudes forment un angle droit. Les pieds doivent entièrement toucher le sol et les genoux doivent former un angle de 90º.
  4. Appuyer fermement le dos sur le dossier. Il est recommandé de laisser un espace d’environ 3 doigts entre le bord de la chaise et l’arrière des genoux.

Conseils d’ergonomie. Comment éviter les lésions

Si l’on doit rester pendant de longues heures assis face à l’ordinateur, il est nécessaire de bouger de temps en temps et de faire des étirements pour prévenir d’éventuelles lésions. Les experts conseillent de le faire environ toutes les 3 heures maximum. L’idéal est de se lever et de marcher ainsi que de faire des étirements de la tête, du cou, des jambes et du dos. Effectuer ces exercices améliorera la circulation sanguine et fera diminuer le stress et l’anxiété.

sseyez-vous de façon dynamique. Autrement dit, utilisez une chaise ou un fauteuil qui permette de modifier constamment la posture (droite, incliné en avant ou en arrière). Évitez la pression latérale négative des disques vertébraux et la fatigue qu’elle provoque.

Un autre aspect important consiste à placer l’écran de l’ordinateur face à l’utilisateur pour qu’il n’ait pas à tourner la tête en travaillant. Les experts recommandent que la ligne horizontale de notre champ de vision corresponde à la partie supérieure de l’écran pour éviter les douleurs articulaires.

Bien entendu, il est aussi fortement recommandé de disposer de chaises qui nous permettent un bon support cervical. Par conséquent, nous recommandons toujours des chaises avec un dossier haut ou, si possible, équipées d’un appuie-tête.

D’autre part, il faut aussi faire attention à la position des jambes. Les pieds doivent toujours être bien appuyés au sol, à 90º pour faciliter la circulation sanguine. Pour cela, il est important que la chaise soit parfaitement à niveau et qu’il y ait suffisamment d’espace sous le bureau pour pouvoir étendre les jambes sans problème. De plus, il est conseillé d’utiliser un repose-pieds si possible.

Si l’on travaille avec une souris, elle doit être placée de façon à permettre que l’avant-bras repose sur le bureau et que les doigts reposent sur la souris sans avoir à trop étendre le bras pour que la main ait assez de force pour appuyer sur les touches et la déplacer.


Ne pas confondre santé et ergonomie

C’est pourtant une erreur que certains commettent. Si vous avez mal au dos, mieux vaut rendre visite à un bon spécialiste, car même la meilleure chaise du monde ne pourra pas vous soulager.

Mais si vous passez de longues heures assis et vous cherchez à prévenir d’éventuelles douleurs futures, alors certains modèles de sièges ergonomiques peuvent réellement vous aider. Mais sachez que malheureusement, aucun siège n’est miraculeux, il est donc important de bien soigner votre posture et vos habitudes, comme nous vous l’avons indiqué dans le point précédent.


Autres facteurs externes

Il existe d’autres éléments qui ont une influence sur notre façon de travailler, indépendamment de la chaise de bureau ou du poste de travail. Nous parlons ici d’autres facteurs externes, comme l’éclairage, par exemple.

Il est préférable de toujours travailler sous une lumière naturelle et d’éviter les forts éclairages qui provoquent un éblouissement direct. Il est aussi conseillé d’avoir de la mobilité par rapport au bureau, le bruit ambiant et même la qualité de l’air ou la température sont d’autres aspects à prendre en compte pour travailler confortablement et efficacement.